untitled

50,00

Impression offset sur papier couché 250 gr., 594 x 420 mm, quadrichromie, 50 exemplaires numérotés et signés par lartiste

40 en stock

Catégorie :

Description

Autrichien né en 1954, Erwin Wurm vit et travaille essentiellement à Vienne. Artiste conceptuel au départ, il a donné une nouvelle tournure à sa démarche à la fin des années 90 avec ses “One Minute Sculptures” et introduit l’humour, la subversion, la notion de ratage et d’échec, l’absurde et le ridicule. Il expose principalement en Europe et aux États-Unis. L’œuvre d’Erwin Wurm est un constat de notre étroite relation du corps aux objets. Le travail de Wurm articule diverses pratiques et notamment celle de l’image autour de la notion même de sculpture. Pour Wurm, la sculpture s’entend comme la possibilité, pour l’individu, d’expérimenter son environnement à travers son propre corps, en dehors et à l’encontre des conventions et des codes sociaux. Et cela avec beaucoup d’humour en multipliant les postures corporelles absurdes et drolatiques. Ses oeuvres associent le dessin, la photographie, la vidéo ou la performance.

Y a-t-il des moyens conventionnels et acceptables à muter la forme humaine, de questionner la nomalité ? Quoi de plus banal et de plus mondialement répandu qu’une saucisse de Francfort que l’on prend en hot dog ou en mini à l’apéro. Depuis 2013, la saucisse de Francfort a fait son apparition dans l’œuvre de l’artiste. C’est la base des sculptures de bronze intitulées Abstract Sculptures qui s’autorisent des allures anthropomorphes comme des petits personnages d’un dessin animé ou de presse ou d’une BD où chaque membre de l’anatomie humaine prend la forme d’une saucisse. Typique des œuvres d’Erwin Wurm, ces sculptures sont à la fois familières et pourtant si étranges. Le collage réalisé pour le n°35 du journal horsd’oeuvre, dont le sujet était “le monde intégéré” est issu de cette nouvelle production.